Fonctionnement gouttière

Sommaire

Quel que soit le type de gouttière (gouttière pendante, gouttière rampante ou cheneau), les mêmes éléments la composent et les mêmes critères en assurent l'efficacité.

 

 

Gouttières : des fonctions indispensables

La plupart du temps discrètes et non remarquées, les gouttières ont une fonction indispensable : protéger les murs de la maison en collectant les eaux pluviales et en les éloignant des fondations du bâtiment.

Sans gouttières, la maison est en danger :

  • l'eau éclabousse et ruisselle sur les murs et les huisseries,
  • l'humidité s'installe pouvant aller jusqu'à causer de gros dégâts dans le bâti,
  • le sol se creuse à la base des murs,
  • les mousses se développent...

Aujourd'hui, les gouttières sont devenues décoratives : les matériaux et les formes se sont diversifiés. Elles s'efforcent de s'harmoniser avec le style de la maison jusqu'à épouser la teinte du crépi.

Elles peuvent enfin contribuer à des économies d'eau lorsqu'elles sont raccordées à un système de récupération d'eau de pluie.

 

Système de gouttière : les différents éléments

Un système de gouttière est constitué d'éléments différents :

Gouttières : types, formes et systèmes de fixation

Les gouttières possèdent des formes et des modes de fixation différents suivant les traditions locales, la rudesse du climat, le matériau utilisé et l'inclinaison du toit.

Il existe principalement trois types de gouttières :

  • la gouttière pendante : la gouttière est fixée sur l'égout de toit ou sur le bandeau du toit,
  • la gouttière rampante : elle ressemble à une canalisation reposant sur une corniche ou sur une partie de la toiture, de forme plus ou moins relevée,
  • le chéneau : sorte de conduit ou canal qui collecte les eaux pluviales d'un pan de mur et les conduit à la gouttière.

Bon à savoir : Attention au plan d'urbanisme ! Si vous souhaitez changer vos gouttières, assurez-vous au préalable que le plan local d'urbanisme de votre commune ne vous impose pas un type de gouttière spécifique. Les gouttières imposées sont la plupart du temps en zinc.

Efficacité d'une gouttière : plusieurs critères

Pour choisir ou changer un système de gouttière, il est important de prendre en compte sa capacité à évacuer les eaux de pluie.

Cette efficacité se mesure grâce à différents critères :

  • le développé de la gouttière : permet d'adapter le système de gouttières aux besoins dictés par la pente, la surface du toit et les conditions climatiques, c'est-à-dire la quantité d'eau à évacuer,
  • la pente de la gouttière : sans pente ou avec une pente insuffisante, l'eau stagne et ne s'écoule pas,
  • le montage de la gouttière : l'eau ne doit pas pouvoir couler entre l'égout et la gouttière,
  • l'étanchéité de la gouttière : les raccords sont à soigner pour écarter tout risque de fuites,
  • le diamètre et la forme de sortie de gouttière : rien ne doit permettre l'obstruction par des débris,
  • le nombre de descentes verticales : ce nombre dépend de la surface du toit.

Important : Faire appel à un professionnel vous éviterait cette difficulté et vous garantirait un résultat adapté à votre besoin.

Aussi dans la rubrique :

Choisir la forme et les dimensions de ses gouttières

Sommaire

Les critères à prendre en compte

Choix de la gouttière Fonctionnement gouttière
Voir 1 article de plus

Quelle forme pour ses gouttières ?

Gouttière pour toit plat Gouttière pendante Gouttière rampante
Voir 1 article de plus

Quelles dimensions pour ses gouttières ?

Gouttière : dimensionnement et diamètre
Voir 1 article de plus

Ces pros peuvent vous aider